La fin d’où nous partons

Par 14 avril 2020 à 10:12

Une femme donne naissance à son premier enfant au moment où Londres est menacée par une montée des eaux et la population par l’exode. Ce livre d’anticipation reste pourtant étonnamment lumineux et rempli d’espoir, car les catastrophes se devinent en filigrane de la force du lien que la mère tisse avec son enfant. L’originalité et la beauté de ce livre tiennent tant du style dépouillé et poétique que du contenu dans lequel la fin du monde ne peut se dessiner et se comprendre qu’avec son commencement. // cca